How To « Ampache »

Récapitulatif des mails d’explication du fonctionnement. C’est pas complet, mais s’il y a des trucs que vous découvrez, vous pouvez toujours les mettre en commentaire ou m’envoyer un mail et j’essaierai de mettre à jour.

Le serveur n’est pas toujours en ligne, je suis pas un pro de l’hébergement, du coup, si ça ne tourne pas dites moi et dans la mesure du possible, j’essaierai de reconnecter le tout…

Connexion

Vous avez l’adresse, vos logins et vos mots de passe. Et si vous les avez plus, demandez moi…

Applications pour dispositifs mobiles

Globalement, d’après ce que j’ai pu tester, ça marche moins bien que l’interface Web, mais ça marche quand même…

Chez Steve Jobs ©

L’application gratuite iAmpache vous permet maintenant de vous connecter via votre appareil en ‘i’ préféré, pour entrer vos informations de connexion, bouton réglages>applications>iAmpache :

  • server Url : http://www.lezinter.net/ampache
  • username / password, les mêmes que sur l’interface Web

Ça bugge un peu, mais c’est quand même assez pratique…

NB : Apple aimant pas trop laisser les utilisateurs faire ce qu’ils veulent, l’appli ne marche qu’en wifi, à moins de jailbreaker son bordel pour pouvoir écouter en 3G. Un bug permet de faire un peu de 3G : connectez-vous à un réseau WiFi, lancez iAmpache et ne sortez plus jamais de l’application. Tant que vous restez dedans, même si le réseau WiFi disparait et est remplacée par de la 3G, l’appli continue de tourner (tant bien que mal).

Chez gogol

Des applis android existent également, mais je n’ai pu les tester (lullaby / amdroid et sûrement d’autres depuis le gogol market ©)

Interface Web

Le système propose une bibliothèque musicale qui fonctionne à base de listes de lecture (on crée sa liste et on l’écoute). Voilà un guide rapide des menus pour y parvenir.

Le menu principal

Pour les utilisateurs, le menu a la forme suivante :

Le menu ampache "user"

Le dernier élément de ce menu sert à se déconnecter (flèche de sortie)… et le deuxième, je ne sais pas à quoi il correspond.

Préférences

  • Interface : plein de paramètres avec lesquels jouer, je ne sais pas à quoi ils correspondent tous (vous pouvez écrire en commentaire ce que c’est, j’intégrerai à la doc) et sinon, le thème. Si celui qui utilisé par défaut (coda) ne vous va pas, vous pouvez en tester un autre.
  • Options : vous pouvez rien en faire.
  • Liste de lecture : le comportement de la playlist, les options prendront sens quand vous vous en serez servi un peu. Dans l’interface Web, la playlist est primordiale, se référer à la section concernée.
  • Greffons : vos coordonnées last.fm, pour ajouter à votre librairie les morceaux joués sur le serveur.
  • Streaming : vos préférences de streaming, la lecture quoi.
    • type de lecture : votre mode de lecture par défaut (rien de définitif).
    • transcode bitrate : le débit binaire pour votre écoute. Le serveur contient plusieurs types de fichiers plus ou moins gourmands en bande passante. Plus la valeur est haute, meilleure est la qualité, mais plus ça prend de bande passante. Si ça rame trop ou si vous arrivez à écouter en 3G, vous pouvez diminuer votre bitrate, sinon vous pouvez augmenter la valeur par défaut. À vous de voir.
    • transcodage : jamais, vous lisez les fichiers originaux, même quand c’est du FLAC. Toujours, tout est transcodé même du mp3 160kbps. Défaut, entre les deux. Conseil : pas toucher.
  • Tags : je sais pas, à vous de tester.
  • Compte : changer votre mot de passe ou vider les statistiques. N’ayant pas configuré de serveur mail, je peux de toute façon pas vous contacter directement depuis ici.

Home Home

C’est le menu le plus important, le seul qui serve à chaque utilisation. Il est décomposé en 5 sous-menus :

  • Parcourir : Comme son nom l’indique, c’est par là qu’on accède à la musique pour garnir sa liste de lecture. Plusieurs modes de classement existent : par chanson (attention 150 pages de résultats), par artiste, par album et par listes de lecture (les autres on s’en fout). Les listes de lecture sont celles que vous aurez constituer et que vous pouvez reprendre (publiques ou privées) et les listes de lectures publiques des autres utilisateurs.
    Dans le thème « coda », les résultats peuvent être filtrés, ça fait un bug d’affichage dans le menu, mais c’est bien pratique. La zone de texte qui apparaît marche comme n’importe quel système du genre, on écrit un bout et ça ne met que les items qui contiennent cette chaine de caractère.
  • Liste de lecture > en cours de lecture (je ne sais pas me servir des autres items du menu) : bien pratique quand on ne sait pas quoi écouté, affiche tout ce qui est en cours d’écoute sur le serveur, les 11 dernières chansons écoutées et les pochettes de 6 albums sélectionnés au hasard.
  • Aléatoire : pour créer une liste de lecture aléatoirement (tout un artiste au hasard, un album au hasard, une liste de lecture sauvée au hasard ou configurer le hasard) ;
  • Informations : les statistiques globales des catalogues (nombre de morceaux, taille, etc.), les derniers albums/artistes ajoutés aux catalogues et les morceaux/albums/artistes les plus populaires (selon je ne sais quels critères).

La playlist

Playlist

La liste de lecture

Comme indiqué plus haut, dans l’interface Web, tout transite par la « liste de lecture ». Dans le thème « coda » elle se situait à droite de l’écran et avait cette tronche (maintenant, ce n’est plus le même thème, du coup la tronche est différente, mais le principe ne change pas). En gros on remplit sa playlist en appuyant sur les boutons ajouter () qu’on peut trouver à côté d’une chanson, d’un album, d’une liste de lecture sauvegardée ou d’un artiste. On peut également ajouter des chansons aléatoirement. Quand la playlist vous convient vous pouvez la lancer en appuyant sur le signe international de la lecture (Lire la liste de lecture).

Une fois que vous avez lancé la lecture, vous ne pouvez plus modifier la playlist (qui est dans une fenêtre externe ou traitée par un autre logiciel, cf. type de lecture). Par contre, grâce à la nouvelle interface, quand vous utilisez le lecteur Web, vous pouvez maintenant ajouter des éléments à la liste en cours de lecture (à différentier de la playlist en haut à droite). Par la suite, on différenciera (artificiellement pour se comprendre):

  • la playlist : la zone en haut à droite de l’écran qui pourra être lancée dans le lecteur ;
  • de la liste de lecture, qui sera l’avatar de la playlist qui est en cours de lecture dans le lecteur Web (la distinction va de soit quand on commence à s’en servir, cf. § ajout d’éléments).

Le mode de lecture

Mode de lecture

Liste déroulante du mode de lecture

Quand on appuie sur le bouton lecture, la lecture est lancée selon le mode choisi dans la liste déroulante correspondante(en haut à droite de l’interface « coda »). Quatre choix s’offrent à vous, mais deux seulement sont pertinents :

  • Flux : la liste de lecture que vous avez conçue vous sera « envoyée » sous forme de liste de lecture m3u (un fichier texte listant les chansons). De nombreux logiciels sont capables de lire de tels fichiers, mais tous ne permettent pas de lire des fichiers distants, comme c’est nécessaire ici. VLC permet la lecture sans aucune difficulté.
  • Lecteur Web : un frame sera ouvert en bas de la page et contiendra un lecteur affichant la pochette, l’artiste et le nom de la chanson, permettant une lecture en boucle et aléatoire.

Ajout d’éléments

Modes d'ajout

Ajouter/Lire des éléments

3 actions peuvent être effectuées pour chaque élément (album, playlist, chanson) peut être :

  • lu directement (triangle seul), ils remplacent alors la liste de lecture en cours ;
  • lu à la fin (triangle+), ils sont ajoutés à la fin de la liste de lecture en cours ;
  • ajouté à la playlist (celle qui est en cours de gestion), en appuyant sur le bouton (note+).

Gestion de la playlist

Sauvegarde d'une liste de lecture

La poubelle () permet de vider la playlist (ou d’en enlever une chanson en particulier, selon le type de poubelle).

La flèche vers le bas ( permet de télécharger la playlist en question (voir section téléchargement).

Le plus ne marche pas bien (peut être que maintenant il marche… en tout cas on peut changer l’ordre des chansons d’une playlist facilement).

Il est possible de sauvegarder la playlist () en cours puis de la partager ou de la garder pour soi. Lorsque l’on clique on peut créer une nouvelle liste de lecture avec le contenu de la zone playlist. Le système propose également toutes les listes de lectures pour ajouter les chansons en questions à la fin de la liste sélectionnée (la gestion de l’ordre n’est pas sûre à 100% et je crois me rappeler que cette dernière solution est plus sûre pour constituer une playlist sûre). Les listes de lectures ainsi sauvegardées se retrouve dans la section liste de lecture (cf. parcourir). Une fois que vous avez toutes les listes de lecture sauvegardées affichées, vous pouvez les renommer et les rendre publiques ou privées en cliquant sur « éditer » ().

Téléchargement

Chaque chanson, playlist ou album peut être téléchargé en cliquant sur le bouton . Mais deux problèmes se posent.

  • Taille des archives : si l’archive contenant votre playlist ou l’album sélectionné dépasse environ 600 méga-octets, le serveur va bloquer la création de l’archive .zip (trop d’usage de la mémoire). La limite était de 128 Mo jusque là, avec 600 et des poussière, vous devriez avoir de quoi faire, mais dans le cas où ce serait insuffisant, débrouillez vous en créant plusieurs playlists plus petites à télécharger ou chanson par chanson. :-P
  • Format utilisé : le téléchargement permet de récupérer le fichier original, ce qui veut dire que quand il s’agit de mp3 vous récupérez du mp3, quand il s’agit de FLAC vous récupérez du FLAC. Si vous ne savez pas gérer ce type de fichier, je vous suggère d’installer l’extension firefox embedded objects, qui vous permettra de télécharger les fichiers mp3 (cf. transcodage) du lecteur flash (cf. mode de lecture).

Commentaires

Quand un bouton-bulle est affiché (), vous pouvez commenter l’item en question. Votre commentaire apparaîtra sur la page d’accueil et permet aux autres utilisateurs d’avoir des idées de trucs à écouter.

Il est également possible de noter les chansons pour donner quelques informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>